Correspondance Privée
Accueil du siteBien traiter la correspondance privée
Dernière mise à jour :
mardi 13 septembre 2011
Statistiques éditoriales :
19 Articles
1 Brève
0 site
31 Auteurs

Statistiques des visites :
507 aujourd'hui
0 hier
150259 depuis le début
   
Proposons des solutions
lundi 7 janvier 2008
par Albert ARIBAUD

Allez-y, formulez des propositions pour obtenir une garantie du restect de notre correspondance privée chez et par Free. Quand nous nous serons mis d’accord sur une proposition, nous prendrons contact avec Free pour en discuter avec eux.

Si votre proposition est radicalement différence de celles proposées dans les articles existants, faites un nouvel article ; si elle se rapproche d’un des articles déjà contribués, faites-la dans le forum associé à l’article !

Messages de forum :
Proposons des solutions
jeudi 15 mars 2007
par Cmoi20

alors je vais tenter d’etre clair et de pas trop entrer dans les details techniques.

il n’y a pas de solution miracle pour resoudre ce probleme.

les logiciels proposés restent limités dans l’open source et tres cher dans les produits payants. de plus aucun de ces logiciels ne permet de bloquer tous les spams sans obtenir des faux positifs. solution : laisser les utilisateurs faire le tri. mais la les gens ralent en se plaignant qu’ils sont saturés de spam.

autre solution : bloquer les mails qui ne repondent pas aux différentes normes de l’internet pour la messagerie. dans ce cas, vous risquez de bloquer tous les mails qui sont envoyés a partir d’un serveur mal configuré (j’en ai deja fait les frais.) et ces messages ne sont pas acceptés par le serveur donc ne sont pas recupérables.

la meilleur solution deviens donc un subtile mélange entre toutes les solutions proposés.

  •  il faut utiliser les RBL pour bloquer les serveur de spam connus.
  •  il faut bloquer les domaines anormaux sans aller trop loing dans la paranoïa.
  •  il faut ensuite mettre tous les messages litigieux dans un dossier "SPAM" qui se vide au bout d’un certains temps (30 jours environ) et prevenit l’utilisateur qu’il doit verifier ce dossier regulierement.
  •  il faut permettre la creation de whiteliste et de blackliste personnel pour chaques boites.

    pour pouvoir faire tout cela, les machines nescessaires doivent plus performantes que des machines qui ne font que recevoir et donner acces a des mails. ce traitement demande la mise en place de plus gros serveurs et des heures de configuration et de tests pour que tout foncionne correctement.



    • Proposons des solutions
      jeudi 15 mars 2007
      par Albert ARIBAUD

      Cmoi20 : en soi, ta proposition est utile quant à répondre à la question "comment mieux se protéger du spam".

      Cependant, ce n’est pas l’objectif de ce site ! Il en existe bien d’autres consacré à la lutte contre le spam, et je n’apporterais rien en en créant un de plus sur ce thème.

      Ici, la question posée est "avons-nous bien un contrôle total du traitement fait par nos fournisseurs de courrier électronique, tant sur les courriers que nous émettons que sur ceux qui nous sont adressés ? Si non, comment faire pour obtenir ce contrôle ?"

      Certains internautes voudront exercer ce contrôle pour se protéger du spam, en activant les services de protection offerts par leur fournisseur. D’autres voudront au contraire se charger entièrement eux-mêmes de cette protection, voire n’en pas avoir du tout. Chacun est libre de ce choix, et doit avoir le moyen de l’appliquer ; c’est à cette liberté de choix, et à l’impossibilité partielle de l’exercer chez Free, que ce site est consacré.

      Le problème auquel nous cherchons la solution n’est pas d’aider notre fournisseur de courrier à lutter au mieux contre le spam, mais de lui faire mener cette lutte dans le respect de notre correspondance privée.

      J’espère avoir clarifié l’objectif, et désolé de la confusion.

    Proposons des solutions
    samedi 25 novembre 2006
    par jf pion

    ben c’est simple, il faut : primo que ce filtrage soit annoncé clairement deuxio, qu’il y ait 3 niveaux librement paramétrable par l’utilisateur : filtrage avec poubellisation comme actuellement

    filtrage avec tag des mails douteux, histoire de voir en vrai ce qui passe ou non

    et pas de filtrage du tout

    et bien sur quand on envoie un mail qui tombe dans les filtres, etre prévenu par un bounce

    c’est pas conceptuellement compliqué mais la réalisation pratique risque d’etre plus lourde

    A+



      Proposons des solutions
      samedi 25 novembre 2006
      par Albert ARIBAUD

      Bonne idée quant au tag. Je rajouterais l’option de pouvoir tagguer soit par un en-tête soit dans le sujet, par insertion d’un préfixe "[POURRIEL/SPAM ?]" ou "[INFECTE !]" ou encore "[FRAUDULEUX ?]" (noter l’usage des " ?" pour le messages suspects, et " !" pour ceux qui ne souffent pas de doute ou bien dont la lecture peut présenter un risque automatique.

      Surtout pas de tag annonçant le message comme "clean" : il faut que l’émetteur n’ait aucun moyen d’ "auto-valider" en ajoutant lui-même tag "clean" et en profitant d’une faille qui considérerait à tort ce tag comme légitime.

      Proposons des solutions
      samedi 25 novembre 2006
      par Stephane FAURE

      Les filtrages configurables par l’utilisateur posent un petit souci à Free : ils ne permettent pas de réduire la charge de leurs serveurs de mails, car les messages doivent être acceptés sur le réseau et ensuite être traités. Or c’est le motif pour lequel ce filtrage abusif sur mots-clés à été mis en place en entrée sur les MX.

      C’est pourquoi Free utilise, depuis 3 ans également au moins, des blacklists qui recensent des adresses IP d’émetteurs de mails douteux. Ce système permet de refuser les messages lors de la transaction avec la machine émettrice, et de ne pas avoir à traiter autre chose que son adresse IP. De plus, cela permet directement de faire savoir à l’émetteur (et au bon !) que le message a été refusé. Ce système n’est pas configurable ni visible par l’utilisateur : il est appliqué à tout le monde et refuse systématiquement les messages, sans possibilité de "poubellisation". Même si Free ne l’a jamais annoncé autrement que par quelques messages dans les forums de support...

      Mais curieusement, Free semble bien plus frileux à l’idée de mettre des blacklists qui pourraient faire un listing un peu trop large, ce qui le cas échéant se verrait à l’usage, qu’à celle de mettre en place une censure invisible sur le contenu des messages... Peut-être parce que le FAI est lui-même listé dans nombre de ces listes ?...

        Proposons des solutions
        samedi 25 novembre 2006
        par Albert ARIBAUD
        Quant à informer l’émetteur, comment peut-on faire si l’on a seulement une adresse IP ? On ne peut pas en déduire l’e-mail de l’émetteur, en tout cas pas s’il n’est pas chez Free.
          Proposons des solutions
          dimanche 26 novembre 2006
          par Stephane FAURE
          Si le MX refuse la communication, c’est au SMTP de gérer le bounce, et donc à lui de savoir s’il se base sur l’adresse mail du message ou autre chose. Mais là ça sort un peu de mes connaissances.
    Articles de cette rubrique
    1. Proposons des solutions
      7 janvier 2008