Correspondance Privée
Accueil du siteLa correspondance privée chez Free
Dernière mise à jour :
mardi 13 septembre 2011
Statistiques éditoriales :
19 Articles
1 Brève
0 site
31 Auteurs

Statistiques des visites :
517 aujourd'hui
420 hier
167456 depuis le début
   
Filtrage sur mots-clés dans le sujet et/ou le corps des courriers
dimanche 3 décembre 2006
par Albert ARIBAUD

(cet article est une reprise, avec son autorisation, d’un post de Stéphane Faure en forum du message d’accueil—Albert)

Bonjour,

Comme l’attestent de nombreux témoignages sur le forum proxad.free.messagerie (Voir le fil de discussion), il existe certains mots qui, s’il figurent dans le sujet ou le contenu d’un mail envoyé sur une adresse Free, provoquent la suppression pure et simple du mail sans que ni l’expéditeur, ni le destinataire n’en soient informés, et sans qu’aucun filtrage antispam ne soit activé ! Faites le test vous même :

  •  Désactivez provisoirement vos filtres antispam sur http://mfilter.free.fr. Identifiez-vous, faites afficher vos filtres un par un, et cocher à chaque fois la case "Désactiver temporairement ce filtre".
  •  Envoyez un mail vers votre adresse Free avec le mot "sildénafil" (avec accent) dans le sujet, ou bien "sildenafil" (sans accent) dans le contenu de votre message.

    Vous ne le recevrez jamais et n’en serez jamais informé par un quelconque message de refus !

    Ce terme est utilisé par les médecins pour désigner le Viagra. C’est d’ailleurs un médecin qui a fait cette stupéfiante découverte, en envoyant un message tout ce qu’il y a de plus sérieux sur une liste de diffusion. Il est parvenu à toutes les adresses sauf celles chez Free !

    Cela fait au moins 3 ans que le FAI Free filtre de cette manière le contenu sémantique des e-mails à l’insu total des utilisateurs. J’avais découvert l’affaire à l’époque du virus Swen, qui envoyait des pseudo-patches correctifs pour les logiciels Microsoft. J’avais contacté la CNIL à ce sujet, qui n’avait eu pour d’autre réponse que de m’orienter vers la justice et la Loi du 10 juillet 1991 relative au secret des correspondances émises par la voie des communications électroniques.

    Il semblerait qu’aujourd’hui, ce filtrage contre Swen ne soit plus actif, le virus en question ayant probablement fini par disparaître. Mais qui sait combien d’autres mots sont encore aujourd’hui filtrés au bon vouloir de Free, sans que personne n’ait les moyens de s’en apercevoir autrement que par pur hasard ? Le FAI reste silencieux à ce sujet, certains expliquant que les règles antispam doivent rester secrètes pour qu’elles ne soient pas aussitôt contournées par les spammeurs. Argument techniquement caduc en plus d’être obscurantiste : le fonctionnement du filtrage bayésien du logiciel libre Thunderbird est accessible à quiconque.

    Bien que je ne connaisse pas de jurisprudence correspondant exactement à ce cas, tout porte à croire que ce procédé est illégal au vu de la loi sus-citée ainsi que de l’article 432-9 du Code Pénal (Voir la section "La correspondance privée et le droit").