Correspondance Privée
Accueil du site
Dernière mise à jour :
mardi 13 septembre 2011
Statistiques éditoriales :
19 Articles
1 Brève
0 site
31 Auteurs

Statistiques des visites :
403 aujourd'hui
0 hier
166922 depuis le début
   
Agenda
<<   Decembre 2017   >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Il n'y a aucun évènement à venir pour ce mois dans l'agenda
Brèves
Problèmes avec les messages privés
jeudi 7 décembre

Pour je ne sais quelle raison, les messages privés que l’on m’envoie sur ce site m’arrivent sans aucun moyen d’identifier l’émetteur (pas de pseudo, pas d’adresse e-mail), donc de lui répondre ! Je regarderai ça en détail ce week-end... En attendant, j’essaie de répondre, quand la question n’a pas un caractère privé, via les brèves.

Si vous voulez me joindre réellement en privé, écrivez-moi.

Et pour la réponse à la première question, à savoir « avez vous en projet un accès en hébreu ? », eh bien... non, désolé, pas de projet de supporter d’autres langues que le français.

Messages de forums les plus récents

0 | 3 | 6 | 9
Proposons des solutions
    Proposons des solutions
    dimanche 26 novembre 2006
    par Stephane FAURE
    Si le MX refuse la communication, c’est au SMTP de gérer le bounce, et donc à lui de savoir s’il se base sur l’adresse mail du message ou autre chose. Mais là ça sort un peu de mes connaissances.

Proposons des solutions
    Proposons des solutions
    samedi 25 novembre 2006
    par Albert ARIBAUD
    Quant à informer l’émetteur, comment peut-on faire si l’on a seulement une adresse IP ? On ne peut pas en déduire l’e-mail de l’émetteur, en tout cas pas s’il n’est pas chez Free.

Proposons des solutions
    Proposons des solutions
    samedi 25 novembre 2006
    par Stephane FAURE

    Les filtrages configurables par l’utilisateur posent un petit souci à Free : ils ne permettent pas de réduire la charge de leurs serveurs de mails, car les messages doivent être acceptés sur le réseau et ensuite être traités. Or c’est le motif pour lequel ce filtrage abusif sur mots-clés à été mis en place en entrée sur les MX.

    C’est pourquoi Free utilise, depuis 3 ans également au moins, des blacklists qui recensent des adresses IP d’émetteurs de mails douteux. Ce système permet de refuser les messages lors de la transaction avec la machine émettrice, et de ne pas avoir à traiter autre chose que son adresse IP. De plus, cela permet directement de faire savoir à l’émetteur (et au bon !) que le message a été refusé. Ce système n’est pas configurable ni visible par l’utilisateur : il est appliqué à tout le monde et refuse systématiquement les messages, sans possibilité de "poubellisation". Même si Free ne l’a jamais annoncé autrement que par quelques messages dans les forums de support...

    Mais curieusement, Free semble bien plus frileux à l’idée de mettre des blacklists qui pourraient faire un listing un peu trop large, ce qui le cas échéant se verrait à l’usage, qu’à celle de mettre en place une censure invisible sur le contenu des messages... Peut-être parce que le FAI est lui-même listé dans nombre de ces listes ?...